lundi 27 novembre 2017

Amikit X, l'émulation de l'amiga

Cela faisait un moment que je souhaitais retrouver mon Amiga sur mon Mac, mais mes tentatives ont toutes été infructueuse. Du moins, jusqu'à maintenant. Amikit X semblait être la solution. J'ai donc décidé de me lancer.


C'est lors du Black Friday 2017 que je suis tombé sur une info concernant Amikit. Une promotion était en cours et permettait de s'acheter la solution à moitié prix. Vu que j'ai un A1200 parfaitement fonctionnel, pourquoi faire cet achat ?
En fait, je n'aime pas bidouiller sur cette machine. Même si j'ai deux partitions sur ma carte CF, l'une servant de sauvegarde de la partition de boot, je voulais pouvoir effectuer mes expériences ailleurs. En cas de plantage irrémédiable de l'OS, il suffit de tout réinstaller. Toutefois, après plusieurs essais, j'étais confronté à deux problèmes. Le premier, aucune solution d'émulation que j'ai trouvé ne fonctionnait vraiment. Beaucoup de lenteurs, de bugs voire rien ne fonctionnait du tout. Le second, c'est ma machine d'installation. Il s'agit d'un Mac Mini de 2011, parfait pour un usage courant mais l'émulation est gourmande. Il faut donc un émulateur parfaitement optimisé pour bénéficier d'une expérience agréable. C'est là qu'Amikit X me semblait être intéressant.

Il existe deux versions. Une gratuite mais uniquement pour Windows (en installation ou en live USB), une payante pour chaque OS moderne existant. Il est même possible d'acheter un pack comprenant toutes les versions. Voici le shop en ligne.

Bien sur, il est livré sans OS. Il faut l'acheter également mais celui-ci est proposé par le site. Comme je dispose du CD d'installation d'AmigaOS 3.9, j'étais dispensé de cet achat supplémentaire. Une fois le paiement effectué, j'ai reçu un email avec le lien de téléchargement de l'application en quelques minutes.

Le mail précise bien de conserver une copie du fichier d'installation. Le lien n'est valable que 48H. J'ignore s'il existe une solution en cas de perte.

Je ne détaillerais pas la procédure d'installation qui est très simple et bien détaillée sur le site de l'éditeur.

Une fois l'installation faite, vient l'heure du premier lancement. Tout passe par une interface unique permettant de lancer wine, de configurer WHDload ou importer l'OS.

Ensuite, on arrive enfin sur le bureau. Et c'est cool ! Me voilà avec un Amiga 1200 fonctionnel.

Quelques applications et jeux sont déjà présents mais il est tout à fait possible d'en ajouter.

L'indispensable MorpheuZ est présent, près à aider à la prise en main.

Au final, ca donne quoi ? Et bien c'est plutôt pas mal. Certes, j'ai encore quelques ralentissement dans la navigation des menu d'AmigaOS mais globalement c'est bien. Je n'ai pas encore testé les jeux ni les démos. Je le ferais pour le fun, mais pour une partie de SpeedBall 2, je préfère le faire sur le 1200. Sinon, le prix est largement justifié compte tenu du travail effectué en amont. Les mises à jours semblent régulières également. Pour faire court, je ne regrette pas cet achat. Le prix est justifié (même sans promo) pour qui ne souhaite pas tenter de trouver la config parfaite par tâtonnement.
N'hésitez pas à jeter un oeil sur le site de l'éditeur ici.

samedi 18 novembre 2017

Hinata Hyuga XTra by Tsume

Dernière acquisition en provenance de Tsume, Hinata Hyuga XTra by Tsume. Peut-être l'une des plus belle de cette gamme de produit.

Lire la suite

Minato Namikaze XTra by Tsume

Nouvelle acquisition fraichement reçu. Il s'agit de Minato Namikaze by Tsume. Une belle Xtra.

Lire la suite

Modification de mon Amiga 1200

Ca faisait un moment que je voulais corriger des imperfections de mon A1200, suite à l'intégration d'une carte accélératrice et vidéo. C'est chose faite et c'est pas mal.

Lire la suite

vendredi 10 novembre 2017

Tsume et son SAV, retour d'expérience

Il n'y a pas très longtemps, je vous faisais partager mon unboxing d'Azzar'Hi Azzar'Hi Worlds & Wonders by Tsume. Quand mon chat, bien décidé à la regarder de près, fit tomber son bras droit.

Lire la suite

- page 1 de 8