Deprecated: Use of "self" in callables is deprecated in /home/clients/790c8ef7cbe15386c96da2c3f4be7e95/web/blog/plugins/VideoInsert/_public.php on line 38

Bon, je vous l’accorde, le raccourci est trop simple. Mais mon interrogation l’est tout autant. Je viens de recevoir cette HQS+. Elle magnifique, fourmille de détails, possède une pose dynamique... Bref, j’en suis très content. Et je ne suis pas le seul. Les post sur les réseaux sociaux ainsi que ceux concernant des demandes de rachats prouvent que Tsume a frappé fort. Mais maintenant que j’ai reçu ma livraison, je me pose tout de même une question sur le choix technique sur le dragon et ses conséquences.

La résine arrive en deux colis sur une demi-palette. Comme la Grendizer. Pour le premier colis, OK. Je le rentre sans difficulté. Le second c’est plus compliqué. Vu ses dimensions, il ne passe tout simplement pas la porte d’entrée aux dimensions standard en plus. Exit donc le sur-carton. Il m’a fallut le sortir dehors. Cool que la météo m’était favorable. Et encore, ça s’est joué au millimètre près. Sinon, je devais démonter en partie un placard. En plus, en contrôlant l’ensemble des pièces, je constate que le dragon est en faite une seule pièce. Seule une petite partie de la tête est à assembler.

C’est là que je ne comprends pas le choix de Tsume. Pourquoi un dragon d’un seul tenant ? Le diviser en deux ou trois morceaux aurait permis de réduire la taille de son carton. En l’état, il est utilisé à peine à moitié. En plus, il ne supporte aucun élément de la résine suffisamment lourd pour expliquer ce choix. A part des flammes et Natsu... Grendizer était en plusieurs parties et sa pose en arrière aurait pu le justifier. Et ce n’était pas le cas. J’ai donc pu rentrer les deux cartons sans les ouvrir dehors.

Mais à part ce détail de poids, on ne peut qu’être scotché devant le résultat. Mais pour le moment, elle reste dans son carton. Il faut encore que je fasse de quoi la poser, une bonne fois pour toute. Donc point de photos.